Il n’y a pas si longtemps, la rééducation périnéale était encore ce que l’on appeler un tabou. Heureusement les choses ont bien changé et c’est désormais une pratique qui se généralise. Alexandra Del Bano, kinésithérapeute diplômée d’État, nous explique que c’est « une discipline qui se concentre sur les troubles du bas appareil urinaire, les troubles de la statique pelviennes, les dystonies, les douleurs et la constipation, sans oublier l’incontinence rectale ou anale ». Pour suivre des séances de rééducation périnéale, il est recommandé de consulter un masseur-kinésithérapeute spécialisé.

Un bilan personnalisé.

Selon les troubles dont vous souffrez, un bilan sera effectué afin d’établir un diagnostic masseur-kinésithérapique qui permettra de vous proposer des exercices sur mesure indispensables à votre rééducation. Une approche globale vous sera proposée, avec des actions visant le périnée bien sûr ainsi qu’un véritable travail sur votre posture. Renforcement, tonification, étirements, sans oublier conseils d’hygiène de vie.

Un kiné pour bébé.

Une fois que bébé sera là, il est conseillé de l’emmener chez un kiné afin qu’il le masse et qu’il vous apprenne à le masser. La kinésithérapie en pédiatrie est de plus en plus appréciée. Elle développe le lien entre la maman et l’enfant par le toucher et leur offre une véritable sensation de bien-être.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer