Comme la plupart des animaux, les chevaux ont aussi besoin de papiers. Mais qu’appelle-t-on « papiers pour chevaux » ? D’autant qu’il s’agit de documents souvent cités sur les annonces chevaux que vous pouvez trouver sur cette page. Effectivement, les papiers pour chevaux ne sont rien d’autre que le certificat d’immatriculation de ceux-ci, signifiant qu’ils figurent dans un registre et sont dotés d’une puce électronique permettant de les identifier facilement. Aussi, en France, il est obligatoire pour toute personne d’identifier l’ensemble de ses équidés. Et chacun de ceux-ci doit posséder un numéro unique d’identification.

Qu’entend-on alors par cheval « sans papier » ?

Avant d’acheter un matériel équestre, vérifiez les papiers de votre chevalIl s’agit d’un terme ayant été utilisé autrefois pour désigner le certificat d’origine d’un cheval. Effectivement, jusque dans le début des années 80, les équidés n’étaient tous répertoriés ni pucés. À l’époque, le certificat d’immatriculation était tout simplement destiné aux poneys nés naturellement, d’origines reconnues ou issues de croisements autorisés. Tel est aussi le cas de la possibilité d’enregistrement officiel au SIRE, la base de données informatique qui répertorie les équidés. En ce qui concerne les livrets, ils ont été distingués par le biais de leur couleur. Il y avait notamment les violets pour les équidés dans la catégorie « J » les bleus marine pour les catégories « E ». Et enfin, la présence d’un bandeau orange pour les « B ». Vous vous demandez surement pourquoi a-t-on besoin de savoir toutes ces choses ? Notez que leur connaissance facilite l’achat que vous voulez effectuer, que ce soit l’acquisition d’un cheval ou bien d’un matériel équestre.